Tenzing et les Sherpas de l'Everest



  • Format : 140 x 225 mm
  • 288 pages
  • Façonnage: Souple
  • EAN/ISBN : 9782723442039

Prix : 19.99 €   Acheter


2003 célèbre le cinquantième anniversaire de la première ascension de l'Everest par Edmund Hillary et Tenzing Norgay Sherpa.

Ces deux premiers hommes sur le toit du monde comptent parmi les héros de l'aventure au XXe siècle et leurs noms resteront inscrits à tout jamais sur le grand livre de l'humanité.
Hillary, Néo-Zélandais, sujet du Commonwealth, a été anobli par la reine d'Angleterre. Quant au Sherpa Tenzing, il faut bien admettre que l'attention internationale s'est vite détournée de lui, le privant d'une reconnaissance qu'il méritait. Il a poursuivi sa vie à Darjeeling, en Inde, dans l'indifférence des médias comme des politiques qui l'avaient encensé lorsqu'il y avait un profit à en tirer. Il est mort en 1986, s'étant efforcé d'aider son peuple, et ayant séduit tous ceux qui l'avaient approché.
De nombreux représentants du peuple sherpa, peuple d'origine tibétaine et vivant au Népal, se sont depuis illustrés à l'Everest. Les Sherpas détiennent même tous les records sur cette montagne qui est leur. Apa Sherpa en a foulé 11 fois le sommet ! Babu Chiri Sherpa a atteint ce même sommet en 16 heures 56 minutes seulement, depuis le camp de base ! Sans parler de toutes les expéditions à l'Everest, comme sur d'autres sommets himalayens, qui n'auraient pas eu lieu sans le concours des Sherpas.
Ce livre rend hommage à ces hommes des montagnes du Népal, héros oubliés de la conquête des hautes altitudes et à laquelle ils ont payé un lourd tribut. Cet hommage est d'autant plus passionnant qu'il est l'oeuvre du petit-fils de Tenzing Norgay, Tashi et de l'épouse de celui-ci. Suivant les traces de son grand-père et de bien d'autres membres de la famille Tenzing, Tashi est devenu alpiniste et guide. Il est parvenu deux fois au sommet de l'Everest, après plusieurs tentatives infructueuses. Il peint un portrait émouvant de Tenzing Norgay, jeune garçon misérable et illettré, né au Tibet aux alentours de 1914, installé a vec ses parents dans la vallée népalaise du Khumbu, parti en Inde chercher du travail comme porteur, et qui voulut escalader la montagne tutélaire de son peuple désignée par les étrangers comme la plus haute du monde. Qu'il y soit parvenu n'est pas le plus étonnant de l'aventure : ce qui l'est davantage encore, c'est toute la vie de cet homme, et à travers lui, comme à travers le témoignage de son petit-fils, l'histoire méconnue des Sherpas de l'Himalaya.


Dans la même collection

Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !